- 28 septembre 2019 à 12:12

Chantier GRAOUNGE n°1 !

 

Du 2 au 17 septembre 2019, la Feina s’est de nouveau lancée dans l’aventure d’un chantier international. Cette-fois ci, il s’agissait de s’attaquer à la rénovation de la maçonnerie de la Graounge. Un petit lifting pour notre honorable grand-mère !

Ce chantier s’inscrit dans un projet du fond Leader européen portant sur la « restauration et valorisation du patrimoine bâti identitaire » au sein du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.  L’objectif : rejointoyer les murs de la grange selon la technique traditionnelle des enduits avec « joints beurrés »La méthode : une série de chantiers internationaux (le premier en sept 2019 et les autres à l’été 2020) co-organisés avec Caciaura, association auvergnate de chantiers internationaux, pour procéder petit à petit à la restauration. On a décidé de commencer par les enduits intérieurs, ceux de l’espace cuisine et des deux mezzanines pour dédier les chantiers de l'été prochain aux enduits extérieurs.

Mais au fait, pourquoi restaurer cette vieille grange ?

 

Ainsi, durant 15 jours, des volontaires du monde entier (on a presque réussi à réunir les 5 continents au Puy Basset !) sont venu.e.s vivre et travailler avec nous. Nous avons eu le plaisir de rencontrer :

Pour l’occasion on a même eu envie d’encore plus de mélanges et de rencontres, alors on a organisé un petit chantier collectif auxquels nos ami.e.s et adhérent.e.s étaient invité.e.s. Merci donc à Emi, Jérôme, Rom et Pauline d’être venu.e.s ajouter votre pâte à c’te belle affaire.

Donc pendant le chantier, on parle tous et toutes anglais, ou du moins en essaie. Au départ c’est un peu laborieux, hésitant, puis des langages communs s’inventent et les choses se mettent à rouler. Plutôt très efficacement d’ailleurs.

 

Voici donc quelques photos du chantier, afin de vous montrer les étapes traversées en un peu plus de 10 journées bien remplies.

 

Au départ, des murs avec leur vieil enduit et même quelques trous…

 

Hop hop hop, on s’équipe ! On rigole pas avec les équipements de protection, fournis par Caciaura (gants, masques, lunettes, chaussures) et complétés par des trouvailles bien utiles à la dernière Gratiferia de Fontanges (vestes notamment).

 

 

                     La première étape : le piquetage. Il faut enlever le vieil enduit sur environ 10cm de profondeur pour retrouver une surface idéale à la pose du nouvel enduit. On y va au burin ou au piolet de maçon (alias martelette à piqueter, mignon)

  

 

Au fur et à mesure, on brosse pour enlever le maximum de matière.

 

 

Ca fait un peu de poussière ce bazar ! Et la poussière de chaux, c’est pas la plus sympa à respirer...

 

Et voilà, un beau mur TOUT PROPRE ! Avec les derniers coups de brosse.

 

Pose du cordeau, pour monter tous les murs au niveau. On va chercher quelques pierres alentours pour égaliser.

 

                                    Et on commence l’enduit : grâce à une bétonnière, prêtée par l’ami Yohan, on fait notre « mixture » (wiz zi anglich accent) : du sable, de la chaux et de l’eau.

 

Et on s'applique quand on applique !

Truelle, gamate, langue de chat, taloche, escabeau, échafaudage…

 

Etape suivante : le grattage. Il s’agit de gratter (comme son nom l’indique) la surface de l’enduit en cours de séchage pour refaire apparaitre les pierres, harmoniser le niveau et obtenir un rendu sableux un peu rustique.

 

On y va au bout de la truelle, avec la langue de chat, la brosse métallique…

 

Et maintenant : le nettoyage ! Etape essentielle quoique légèrement rébarbative... mais la bonne humeur persiste.

 

Pause piano pour se donner un peu de coeur à l’ouvrage, sous l’oeil attentif de Laura, la référente technique du chantier

 

Un petit aperçu du rendu final, ON N'EST PAS PEU FIER.E.S !!

 

On a bien bossé comme vous pouvez le voir, mais on a aussi bien profité !

Bah oui les volontaires sont aussi là pour découvrir notre beau pays. Ils et elles ont donc eu l’occasion de visiter les alentours, randonner, faire trempette dans nos froids vivifiants cours d’eau de montagnes, s’initier aux danses traditionnelles, etc.

Encore quelques photos :

En visites ;

  

 

Autour de la danse ;

 

En randonnée ;

 

 

En initiation à la tirolienne, montée grâce à l'ami Josselin ;

    
 

 

En savourant le fruit de l'ouvrage collectif : temps de fête dans la Graounge !!

 

************************************************************************************************************************************************************************************************

***

************************************************************************************************************************************************************************************************

MERCI !!!

ET LA SUITE L'ETE PROCHAIN ...

 

Asso La Feina

0 commentaire

Ou